Cinq critères pour bien choisir son hébergement en vacances avec bébé

Voyager avec bébé: location ou hotel allofamily.com

Voyager avec bébé(s), location ou hôtel ?

Ce fut un de nos premiers questionnements après la naissance de bébé #1 : quel est le meilleur type d’hébergement en voyage avec bébé ? Prendre une location où on est un peu comme à la maison…mais avec les contraintes de la maison ; ou partir à l’hôtel, au risque de ne pas être à l’aise comme à la maison ? Choix cornélien !!!

Allez je coupe le suspense insoutenable de suite ! Il n’y a pas une meilleure solution dans l’absolu, car beaucoup de paramètres entrent en compte. Mais reste à les prioriser en fonction de nos attentes. C’est pour cela que j’ai voulu consacrer à un article à ce sujet, pour vous donner 5 pistes de réflexion pour vous guider dans votre choix.

#1 Vous partez en location ? Ne zappez pas l’interrogatoire !

Avec l’explosion des plateformes de locations saisonnières – AirBnB en tête – il est devenu incroyablement facile de réserver un logement partout dans le monde sans risque (ou presque) de se faire arnaquer. Mais la grosse question qui turlupine tous les parents est : ce logement est-il baby-friendly ? Si parfois les descriptions et photos permettent d’avoir une bonne idée de la disposition et des installations, la plupart du temps il faut préparer une liste de questions longue comme le bras pour connaître les équipements disponibles, surtout si l’on ne s’y rend pas en voiture (je me vois mal me trimbaler avec lit parapluie, rehausseur et baignoire dans l’avion !). Qui plus est au risque de rebuter le propriétaire, qui préférera des gens moins exigeants …

Et si on peut être hyper flexible sur les équipements – finalement est-ce si grave de laver bébé dans l’évier ? – une maison ou un appartement pas du tout pensé pour des bébés risquant leur vie à chaque instant sans s’en rendre compte peut vraiment vous gâcher des vacances à force de leur courir derrière à chaque instant !

Et cette question se pose dès que bébé commence à ramper (on va dire autour des 9 mois soyons larges), jusqu’à ce qu’il comprenne le sens de « danger » … et là je pense que l’on sera tous d’accord (et pour les nouveaux parents, désolée pour cette mauvaise nouvelle) : cela peut prendre trèèèèèèèès longtemps !

#2 La sécurité avant tout !

Je me rappelle notre location à Menton via AirBnB justement. C’était à l’été 2015 et #1 avait 18 mois. Notre petite chipie marchait « couramment » depuis l’âge de 1 an et donc savait déjà nous filer entre les doigts en un battement de cils ! Le seul souci c’est qu’elle avait hérité de l’imprécision légendaire de se maman…donc je ne vous raconte pas le nombre de gadins et de bobos depuis ce jour ô combien magnifique où notre bébé s’est mis debout ! Pourquoi est-ce que je vous parle de ça me direz-vous ? Et bien cette magnifique maison avec piscine était parfaite…pour des adultes !

Nous avions vérifié auprès du propriétaire : la piscine était en hauteur et isolée de la maison, donc pas de risque d’aventure de ce côté, et l’escalier était bien doté d’une barrière. Nickel. Sauf que… en réalité il n’y avait qu’une barrière en bas (là ou étaient les chambres) et pas en haut du côté salon, cuisine et espaces extérieurs ! Qui plus est, au lieu d’une rambarde qui séparait le salon du vide, il y avait des bibliothèques…creuses ! (Plus d’un livre est tombé d’un étage). Et c’est sans compter les meubles designs mais absolument tranchants.

D’ailleurs ça me fait toujours repenser au sketch de Florence Foresti : «Oui, non, ils ne vivent pas à la maison avec nous. C’est exact. Oui, oui je ne préfère pas. Le marbre est trop dangereux, pour les enfants… et inversement».

Et ça ce n’était que pour l’intérieur. En effet, le jardin était en escalier, surplombant la terrasse où se trouvait le barbecue…et le vide ! Combien de montées d’adrénaline après des accidents évités de justesse !

Donc je ne le dirais jamais assez : clarifiez bien la disposition du logement, surtout s’il y a une piscine et/ou plusieurs niveaux !

BONUS ALLOFAMILY.COM: inscrivez-vous et gagnez du temps! Recevez la liste pour préparer la valise de bébé en avion ET un modèle tout fait de demande de renseignement! Sans compter l'accès exclusif à une carte recensant 100+ hôtels avec baby-clubs partout dans le monde!

Je m'inscris gratuitement pour accéder au contenu Premium Allofamily.com , notamment une liste exclusive de 100+ hôtels avec baby-clubs dès la naissance (et je maximise mes chances de passer des vacances en famille de rêve!!!):

N'oubliez pas de vérifier votre boîte mail pour confirmer votre inscription et accéder au contenu Premium !

Par ailleurs j’ai trouvé quelques sites spécialisés dans les locations pour les familles avec enfant(s) tels que My Nomad Family (version haut de gamme) ou Kid and Coe (toutes gammes confondues) ; mais n’ai pas eu l’occasion de les tester. Je serai curieuse d’avoir votre avis pour celles/ceux qui auraient expérimenté ces prestations!

Dans tous les cas, sachez que si le logement ne correspond pas au descriptif vous êtes en droit de demander le remboursement intégral du logement voire même de porter plainte. J’ai trouvé un petit récapitulatif des droits du locataire saisonnier ainsi qu’un modèle de demande de dédommagement.

#3 Freedom (et linge propre …)

Le principal avantage de prendre une location, c’est d’être vraiment libre en terme d’organisation. Enfin … du moins d’être libre de s’adapter au rythme de la famille : entre les réveils aux aurores et/ou nocturnes (rayez la mention inutile), la mono, double voire triple sieste quotidienne de bébé, celle des parents, les apéros/dej/goûter etc… chacun est libre de faire ce qu’il veut.

Lorsque l’on séjourne à l’hôtel c’est clairement moins souple: entre le ménage de la chambre et les horaires des repas fixes, le bébé/l’enfant a intérêt à savoir dormir dans sa poussette. De plus, il est difficile de trouver des hôtels proposant de vraies chambres familiales, avec séparation enfants/parents par exemple, sans faire complètement exploser son compte en banque ! Et en termes de logistique, si les hôtels sont souvent équipés en baignoire bébé et chaises hautes, les services de lingerie par exemple sont pour l’essentiel exorbitants, ce qui nécessite de se trimbaler avec l’armoire complète de ses enfants !

laverie-ryan-mcguire-cc0-allofamily-com

Même en ne partant que 8 jours, comme à Punta Cana ou à Maurice, on avait dépassé (de peu heureusement donc pas de supplément) le poids autorisé pour chaque bagage (soute et cabine !) et pourtant nous parents avions le strict minimum et j’avais fini par laver le linge des filles à la main (et mettre les mains dans une couchante débordante ou repas mal digéré n’est jamais agréable instinct maternel/paternel ou pas). Et là, tu sais que tu es parent quand… avoir une machine à laver en vacances devient un must du luxe !

#4 I hate chores (je déteste les corvées ménagères)

Oui mais bon… pouvoir faire des machines à la demande c’est bien, mais à cela se cumulent les courses, les repas et un minimum de ménage pour que le logement reste vivable. Personnellement, j’aime mitonner de bons repas…le weekend ! Donc lorsqu’il faut nourrir une famille de gros mangeurs tout une semaine, adieu petit marché local et bonjour l’hypermarché. Et à moins de vouloir passer ses journées en cuisine plutôt qu’à la plage ou en balade, on oublie les plats élaborés et bonjour sandwichs et purée/steaks hachés !

Quand on n’est qu’à une seule famille, prendre une location revient à emporter l’essentiel de son quotidien dans les bagages, corvées ménagères comprises. Or – cela n’engage que moi – je visualise les vacances comme un oubli total de côté fastidieux de la vie d’adulte et de parents, pour n’en garder que le meilleur : se faire chouchouter et profiter de chaque instant avec ses enfants et sa moitié.

En revanche, si l’on peut se permettre de fréquenter les restaurants régulièrement cela allège l’essentiel des « tâches » tout en permettant de partir en vadrouille et de profiter. D’ailleurs, on ne le rappellera jamais assez: ne pas oublier de se renseigner sur les prix des restaurants et snacks et les bonnes adresses via les applis tels Tripadvisors par exemple. En effet, dans les zones touristiques, mêmes des pays supposés abordables, gonflent souvent leurs prix par rapport à ce que l’on peut imaginer.

Mais surtout, selon moi le vrai plaisir de prendre une location c’est d’y aller à plusieurs. Avec des amis, avec de la famille : passer des moments privilégiés avec des proches qu’on n’a jamais suffisamment le temps de voir le reste de l’année. Et là, bonjour les enfants qui jouent entre eux (et les grands qui « s’occupent » des petits) et oublient complètement l’existence de leurs parents, bonjour les apéros et les bonnes bouffes…à condition que ce ne soient pas toujours les mêmes à l’apéro et les mêmes aux courses ! Mais ça je pense qu’on est tous d’accord !

vacations kids expectation vs. reality allofamily.com

#5 Quid des locations en villages-vacances ?

Il s’agit de ces prestations hybrides à mi-chemin entre l’hôtellerie et la location de logement individuel type Pierre et Vacances, Belambra, Village Soleil etc  – où il est parfois possible (je ne dis pas nécessairement recommandé) d’investir d’ailleurs.

Nous en avons testé deux  en quatre ans (Pierre et Vacances à chaque fois) : en Normandie lorsque #1 avait trois mois et en Provence lorsque #2 avait deux mois. Et pour être tout à fait transparente je n’y retournerai pas après cette deuxième expérience très médiocre (par rapport au budget notamment).

La raison principale pour laquelle nous avions choisi Pont-Royal en Provence était la présence d’un baby-club quelques heures par jours pour notre #1, ainsi que des installations type piscine, activités pour les enfants, restaurants sur place etc… à une distance en voiture raisonnable de Paris (7h). Malgré notre logement de plusieurs chambres et soi-disant VIP : la « chambre » de bébé contenait à peine la nacelle de #2… glurps. Par ailleurs, le jardin était orienté Nord donc éternellement inondé par l’arrosage automatique. #gadouepartout

Et pour finir la cuisine était digne de mon premier studio parisien de 11m² (donc on oublie direct les plats qui demandent plus de 1.5 casserole) …

Donc on s’est dit que l’on se rabattrait sur les restaurants du village, mais l’essentiel étaient fermés. Alors peut-être était-ce parce que nous étions hors-saison, mais on a fini par manger des plats tous faits quasiment tous les jours… Heureusement que la piscine (à vagues !) était chouette ainsi que le baby-club pour #1.

Notre premier séjour en Normandie s’était mieux passé, on avait vraiment profité des espaces extérieurs de la location. Néanmoins, encore une fois la qualité du logement « VIP » n’était pas à la hauteur des promesses – je n’ose même pas imaginer les logements standards – surtout pour le tarif (après réduction CE) qui concurrençait facilement un hôtel quatre étoiles en petit-déjeuner…

Alors peut-être n’avons-nous pas eu de chance ; mais j’aurai vraiment du mal à recommander ce type de solution pour les vacances.

Pour résumer…

On choisit l’hôtel si :

  • On veut oublier les corvées ménagères et se faire bichonner
  • Le logement est principalement pour dormir et que l’on est à l’extérieur toute la journée
  • Mais en gardant en tête qu’il faudra optimiser ses bagages et potentiellement passer par la case lingerie. (Bonus #2 : la super liste pour préparer la valise de bébé quand on voyage en avion)
  • Et qu’on est potentiellement prêt à dormir dans la même chambre que les kids

→ Super quand on est une seule famille pour les séjours plutôt courts (<15j) ou lointains

On opte plutôt pour une location saisonnière si:

  • On n’est pas réfractaire aux courses, préparation des repas rangement et nettoyage
  • Mais qu’on aime se sentir chez soi en vacances
  • Après avoir bien vérifié les équipements et la sécurité si on a des enfants entre 6/9 mois et 2 ans

→ Super pour de longs séjours (surtout en s’y rendant en voiture) ou à plusieurs pour se répartir les tâches (et les enfants !)

Et vous, c’est plutôt hôtel et location pour cet été ? Laissez-moi vos commentaires et retours d’expérience en commentaire, j’aimerais beaucoup avoir votre avis! Et n’oubliez-pas de vous abonner à mon site ou à mes pages Facebook et Instagram pour connaître les dernières actus de Allofamily.com !


Vous aimerez peut-être aussi :

Les 3 règles pour survivre à ses enfants en avion (et ne pas renoncer aux destinations lointaines)

2 réflexions sur « Cinq critères pour bien choisir son hébergement en vacances avec bébé »

  1. Bien vu et résumé. 👍👍👍. Perso ( plus proche de la soixantaine que de la trentaine quand même 😁) je pense qu’il faut tester les 2 modes en fonction des destinations, et durées de séjours. En tout cas c’est vraiment les bonnes questions à se poser pour limiter les  » déconvenues  » Good Luck les jeunes parents.

Laisser un commentaire